COMMON GROUNDS

Dans un monde globalisé en plein bouleversement, la sécurité s’impose aujourd’hui comme un enjeu central. Les Etats et les villes y répondent par une surveillance digitale désormais omniprésente. En même temps, une urbanisation massive met les grands centres urbains sous tension et révèle des inégalités sociales et spatiales croissantes. Ces deux éléments affectent en profondeur notre contrat social, la façon de vivre ensemble, l’espace public comme privé et les droits de chacun.

Dans un climat marqué par la peur et la méfiance, beaucoup pensent qu’il faut désormais faire un choix entre sécurité et liberté, considérant qu’une augmentation de l’un entraîne obligatoirement une diminution de l’autre.

Face à ce contexte polarisé et binaire, nous sommes convaincus qu’il ne faut pas choisir entre sécurité et liberté mais que la solution est à trouver dans les COMMON GROUNDS, ces espaces intermédiaires, terrains d’entente physiques ou symboliques dans lesquels se construisent la confiance et l’appartenance indispensables aux communautés pour s’épanouir.

Avec Medellin comme première étape, MATZA EGELANDS a invité onze artistes colombiens et internationaux à explorer le contrat social local et en imaginer de nouvelles formes dans le contexte dynamique mais aussi profondément divisé de la société colombienne. En s’inspirant à la fois de l’histoire récente du pays, de la créativité et des innovations qui ont transformé le territoire de la ville ces dernières années, COMMON GROUNDS souhaite scruter parmi les tensions urbaines de Medellin aujourd’hui les espaces de possibles changements.

MATZA EDGELANDS est une nouvelle initiative de MATZA imaginée en étroite collaboration avec le EDGELANDS Institute de l’Université de Harvard. Prévu sur quatre ans, elle aura lieu successivement dans les villes de Medellin, de Nairobi, de Genève, de Chicago, de Singapour et de Beyrouth (2021-2024). En s’intéressant aux centres des villes comme à leurs périphéries, MATZA et le EDGELANDS Institute vont associer la rigueur scientifique du monde académique à la créativité de l’art pour chercher à construire ensemble une méthodologie à même de stimuler de nouvelles manières de vivre en commun.

Du 31 janvier au 18 février 2022, la première étape du projet aura lieu à Medellin. Un camp construit à l’intérieur de l’espace d’art Bodega Confama servira de lieu de vie, de travail et d’exposition. COMMON GROUNDS est le titre de cette première étape et de l’exposition qui suivra du 18 février au 20 mars 2022.