Dryland Lab

Amboy est le premier site ouvert par MATZA. C’est un espace avant tout d’expérimentation artistique au cœur du désert de Mojave en Californie. Amboy est investi une fois par année durant 3 semainesr et éunit des artistes, mais également des chercheurs en sciences sociales, des ingénieurs (énergie solaire, hydrologie) ou encore des architectes et des urbanistes qui partagent leurs compétences et réalisent des œuvres ou des projets expérimentaux sur place.

Avec le DRYLAND LAB inauguré en 2015, MATZA Amboy se consacre à la question de l’eau et plus largement de la répartition et l’utilisation des richesses naturelles. L’or bleu est désormais une des ressources les plus convoitées de Californie, un enjeu au cœur des débats et de nombreuses controverses dans la région. Au delà des questions écologiques et humaines qu’elle soulève, elle pose la question de sa valeur en tant que bien commun. S’intéresser à l’eau, c’est donc s’intéresser à la nature fondamentalement démocratique du territoire et aux logiques de partage et de responsabilisation qui en découlent. Partant de là, MATZA devient plus qu’un site, une expérience tant artistique qu’humaine pensé comme véritable laboratoire d’idées et de processus collectifs.

Amboy, tel le Phoenix

Le village de Amboy, qui comptait plus de 400 habitants dans les années 50, s’est vu peu à peu dépeuplé lorsque l’interstate 40 s’est constuite plus au nord. Le train qui acheminait jusque-là l’eau potable cessa de s’arrêter, condamnant le site à une mort certaine. Or, en 2005, un nouveau propriétaire décide de sauver le site en l’achetant. Peu à peu, la poste et la station-service ont réouvert.

Avec MATZA, Amboy devient un lieu des possibles où la création artistique et l’expérimentation scientifique s’expriment à grande échelle, mues par un désir d’innovation et de transformation de notre relation au territoire et à ses ressources.

A chaque édition, un vernissage a lieu à Amboy. La plupart des installations restent visibles toute l’année.